N°435
SG Logo 01/10/2018
 
premium hebdo
 
homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
 

Bilan hebdomadaire : la Fed, l’Italie et Tesla éclipsent Donald Trump

Au cours de la semaine dernière, les investisseurs sont parvenus à mettre de côté le sujet de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pour se concentrer sur la Fed et sur l’Italie, qui a annoncé en fin de semaine des prévisions de déficit supérieures aux attentes.

Lentement mais sûrement, le resserrement monétaire se poursuit aux Etats-Unis. Mercredi soir, la Fed a décidé sans surprise de remonter de 25 points de base son taux directeur, qui se trouve désormais dans une fourchette comprise entre 2% et 2,25%. Cette décision s’est accompagnée d’un discours optimiste de Jerome Powell au sujet des perspectives de l’économie américaine. Les membres du FOMC anticipent encore trois hausses de taux en 2019 puis une en 2020.

Ces annonces ont provoqué un bref mouvement de baisse sur les marchés américains, toutefois rapidement effacé. L’annonce a surtout permis au dollar de se renforcer face aux autres devises, revenant à une parité de 1,16 face à l’euro en fin de semaine. Le billet vert a également été soutenu par des indicateurs économiques américains particulièrement solides, avec un indice de confiance des consommateurs à son plus haut niveau depuis 2000 et une croissance trimestrielle du PIB confirmée à +4,2% au second trimestre 2018 face au T2 2017.

En Europe, les investisseurs ont fait grise mine vendredi face aux prévisions de déficit budgétaire du gouvernement italien. L’objectif de déficit a été fixé à 2,4% du PIB pour 2019, malgré les précédentes annonces du ministre de l’Economie qui envisageait un déficit compris entre 1,6% et 1,8%. En conséquence, l’indice FTSE MIB de la Bourse de Milan a chuté de 3,72% vendredi et les taux d’emprunt de l’Etat italien ont bondi, la référence à 10 progressant de 26 points de base à 3,16% et le taux à 2 ans de 33 points de base à 1,12%. Ces annonces ont également pesé sur le secteur bancaire européen.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a terminé la semaine à un niveau presque inchangé (-0,01%) à 5.493 points, résistant mieux que l’Eurostoxx 50 qui a pour sa part perdu 0,92%. Aux Etats-Unis, le Dow Jones s’est replié de 1,07% à 26.458 points. À noter qu’au Japon, l’indice Nikkei 225 est parvenu à dépasser vendredi son précédent sommet du 23 janvier 2018 et a ainsi terminé à son plus haut niveau depuis 1991.

L’automobile souffre de l’avertissement de BMW                          

Du côté des valeurs, Essilor International (+3,62% sur la semaine) a terminé en tête du CAC 40. Le spécialiste français des verres correcteurs a bénéficié de son statut de valeur refuge ainsi que de l’annonce de sa fusion effective avec l’italien Luxottica le 1er octobre.

TechnipFMC (+2,81%) et Total (+1,71%) ont bénéficié de la hausse des cours du brut. Le Brent a progressé de 5,47% sur la semaine en terminant à 83 dollars/baril, enregistrant un nouveau plus haut depuis novembre 2014.

Les constructeurs et équipementiers automobiles ont à l’inverse souffert d’un avertissement sur résultats de BMW (-9,40%). Le constructeur allemand a abaissé ses prévisions pour l’exercice 2018, mettant en cause le passage aux nouvelles normes WLTP ainsi que les tensions commerciales avec les Etats-Unis. Entraînées dans ce sillon, Valeo (-8,67%), Peugeot (-5,45%) et Michelin (-4,14%) ont terminé parmi les cinq plus fortes baisses du CAC 40. À noter que Valeo a perdu 40% de sa valeur depuis le début de l’année.

Enfin, aux Etats-Unis, la semaine a été marquée par la chute de Tesla (-13,9% vendredi). La SEC a ouvert une procédure à l’encontre d’Elon Musk pour ses tweets du mois d’août jugés « faux et trompeurs ». Le milliardaire avait annoncé que Tesla pourrait connaître un retrait de la cote au prix de 420 dollars par action, faisant bondir le cours de bourse de son entreprise, avant de démentir cette information. Finalement, on apprenait samedi qu’un accord à l’amiable avait été trouvé. Elon Musk quittera son poste de président du conseil d’administration de Tesla mais restera directeur général et membre du conseil d’administration. Il écope également d’une amende de 20 millions de doll. L’entreprise Tesla devra également payer une amende de 20 millions  de dollars.

Source : Fargo le 01/10/2018

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière Désactivante
Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
TECHNIPFMC
Call 20.84 €
Ouverte  1.28 € x4.23 4654S
LU1493151796
TECHNIPFMC
Put 31.10 €
Ouverte 0.92€ x6.02 L982S
LU1719808955
TOTAL Call 48.76 € Ouverte 2.16 € x6.53 L738S LU1790543026
TOTAL
Put 63.88 € Ouverte 2.07 € x6.87 E611S LU1790638750
Source: Société Générale, le 01 octobre 2018



LES TURBOS INFINI BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

 


Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2018