N°459
SG Logo 10/04/2019
 
premium hebdo
 
homepage homepage MARCHES homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
Bilan hebdomadaire : la Chine rassure, les marchés s’envolent

Les marchés ont bénéficié au cours de la semaine dernière de données encourageantes sur l’économie chinoise ainsi que de nouveaux espoirs autour du projet d’accord commercial avec les Etats-Unis.

Après plusieurs mois de données mitigées, la Chine relève la tête. Les indices PMI manufacturiers publiés en début de semaine par le Bureau national des statistiques chinois et par Caixin sont tous les deux repassés au-dessus des 50 points pour la première fois depuis le début de l’année, signalant une accélération de l’activité industrielle dans le pays. Le PMI des services a également surpris positivement en ressortant à 54,4 points, au plus haut depuis février 2018.

La semaine a surtout été marquée par de nouveaux signes encourageants du côté des discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Le vice-premier ministre chinois Liu He, en charge des négociations commerciales avec les Etats-Unis, a rencontré dans le courant de la semaine les principaux négociateurs américains avant de retrouver Donald Trump jeudi soir à la Maison Blanche. Plusieurs sources évoquent désormais un accord imminent.

Du côté du Brexit, les investisseurs ont été rassurés par les efforts déployés par l’exécutif britannique pour éviter une sortie sans accord. Malgré le rejet de plusieurs solutions alternatives par les députés britanniques, y compris la conservation d’une union douanière avec l’Union européenne, Theresa May a affiché sa volonté de trouver une solution avec l’opposition travailliste et a pour cela demandé au Conseil européen d’accepter une prolongation des discussions jusqu’au 30 juin prochain. La demande devrait être acceptée et Donald Tusk a même évoqué l’éventualité d’une prolongation des discussions pendant une année supplémentaire.

L’ensemble de ces bonnes nouvelles a permis d’éclipser des chiffres à nouveau moins positifs en Europe. Le PMI manufacturier allemand a poursuivi sa chute à 44,1 points en mars, tout comme le PMI manufacturier de la zone euro, tombé à 47,5 points. Les prévisions de croissance ont également été révisées à la baisse en Italie et Allemagne : la croissance italienne est désormais attendue à +0,1% en 2019 contre +1% jusqu’alors anticipé et la croissance allemande ne devrait finalement pas dépasser +0,8% selon les principaux instituts de conjoncture nationaux.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a gagné 2,35% à 5.476 points et l’Eurostoxx 50 s’est apprécié de 2,96% à 3.450 points. Aux Etats-Unis, le Dow Jones a pour sa part connu une progression de 1,92% à 26.424 points.

Les valeurs cycliques prennent leur revanche

La semaine a été marquée par un très fort rebond des valeurs cycliques exposées à Chine à l’instar d’ArcelorMittal (+10,74%) et surtout de STMicroelectronics (+18,19%) qui a terminé en tête du CAC 40. Le fabricant de semi-conducteurs a bénéficié des bons indicateurs d’activité en Chine mais aussi de la publication rassurante du groupe taiwanais Foxconn Technology et du bon parcours d’AMD aux Etats-Unis.

Le secteur automobile a également été fortement soutenu par les bonnes nouvelles en provenance de Chine ainsi que par l’avancée des discussions commerciales sino-américaines. L’équipementier Valeo (+15,51%) a connu un fort rebond, tout comme Peugeot (+6,85%), Renault (+5,52%) et Michelin (+5,79%).

Les valeurs bancaires ont également été recherchées dans ce contexte, avec une progression de Crédit Agricole (+5,29%), BNP Paribas (+4,45%) et Société Générale (+3,39%).

A l’inverse, Publicis (-2,51%) a terminé à la dernière place de l’indice parisien. Le numéro un français de la publicité et de la communication a été pénalisé par l’information confirmée par le groupe qu’il envisageait bien de racheter Epsilon, la branche marketing de l’entreprise américaine Alliance Data Systems. EssilorLuxottica (-1,31%) a également connu une nouvelle semaine de repli dans un contexte de gouvernance toujours tendue entre la branche française et la branche italienne du groupe. Le titre est désormais revenu à son plus bas niveau depuis novembre 2016.

Source : Fargo le 08/04/2019

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière désactivante Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
ARCELOR-MITTAL Call 18.02 € Ouverte 1.02€ x9.8 H945S LU1937358270
ARCELOR-MITTAL Put 22.17 € Ouverte 1.34€ x7.4 4201S LU1877080280
MICHELIN Call 90.46 € Ouverte 2.04€ x5.4 A910S LU1910552840
MICHELIN Put 119.25 € Ouverte 0.96€ x11.6 A917S LU1910553657
RENAULT Call 54.43 € Ouverte 0.69€ x8.9 6057S LU1896465934
RENAULT Put 64.92 € Ouverte 0.46€ x13.4 1729S LU1876944007
* Cours indicatifs en date du 10/04/2019 - Source: Société Générale


LES TURBOS INFINIS BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2019