N°455
SG Logo 04/03/2019
 
premium hebdo
 
homepage homepage MARCHES homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
Bilan hebdomadaire : Les marchés poursuivent leur quasi-sans-faute


Les marchés actions ont conservé leur tendance haussière au cours de la semaine passée et enregistrent désormais huit semaines de hausses sur les neuf premières de l’année. De bons indicateurs économiques se sont ajoutés au relâchement des tensions commerciales.

La semaine écoulée a été marquée par la confirmation d’une prolongation des discussions commerciales sino-américaines au-delà de la date-butoir initiale du 1er mars. Les deux pays semblent décidés à prendre le temps de trouver un accord commercial bien que Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce, a souligné que d’importants différends continuaient encore de bloquer l’éventualité d’un accord rapide. L’échec de la rencontre à Hanoï entre Donald Trump et Kim Jong-Un, qui s’est terminée quelques heures seulement après le début des négociations, n’a quant à lui eu qu’un faible impact sur les marchés, et ce malgré l’annonce ultérieure de Donald Trump qui a déclaré qu’il se laissait la possibilité de ne signer aucun accord avec la Corée du Nord comme avec la Chine.

Les marchés ont surtout bénéficié du soutien de plusieurs indicateurs macroéconomiques rassurants. En Chine, l’indice PMI manufacturier de Caixin/Markit est remonté à 49,9 points en février contre 48,3 points en février, revenant ainsi en zone neutre après avoir signalé un sentiment de décélération de l’activité industrielle chinoise. En Allemagne également, où les statistiques et indicateurs ont souvent été mal orientés au cours des dernières semaines, les ventes au détail ont cette fois surpris à la hausse avec une progression de 3,3% en janvier, enregistrant leur plus forte progression d’un mois sur l’autre depuis octobre 2016. Aux Etats-Unis, la croissance du quatrième trimestre, ressortie à 2,6% en première estimation, a été en ligne avec les anticipations du consensus mais s’éloigne un peu plus des 4,2% atteints au T2 2018.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a gagné 0,95% à 5.265 points et l’Eurostoxx 50 a progressé de 1,30% à 3.313 points. Outre-Atlantique, le Dow Jones est quant à lui resté proche de l’équilibre.

La saison des résultats continue d’animer la cote

La semaine a été marquée par un net rebond des valeurs bancaires, les principales banques françaises ayant pris la tête du CAC 40 avec BNP Paribas (+7,08%), Société Générale (+6,73%) et Crédit Agricole (+5,45%). Le secteur bancaire européen a notamment été soutenu par les propos de Francesco Giordano, directeur général adjoint d’Unicredit, qui a évoqué qu’il existe toujours « des marges de croissance dans l'espace bancaire européen », notamment grâce aux possibilités de fusions entre acteurs d’un même pays. Donnant corps à ces propos, de nouvelles rumeurs sont apparues sur l’éventuelle fusion de Deutsche Bank et Commerzbank en Allemagne.

Vivendi (+5,74%) s’est également distingué au cours de la semaine en revenant à son plus haut niveau depuis 2008. Selon une information de Reuters, le groupe américain KKR et le groupe chinois Tencent Music Entertainment étudieraient chacun la possibilité de racheter jusqu’à 50% d’Universal Music Group, branche musicale de Vivendi. D’autres potentiels acheteurs pourraient également être intéressés, provoquant une éventuelle montée des enchères sur le prix de ce rachat.

Du côté des baisses, Engie (-5,12%) a terminé à la dernière place du CAC 40. L’énergéticien a déçu les investisseurs en annonçant un résultat net de 1 milliard d’euros, en repli de 23% face à l’exercice précédent, et un chiffre d’affaires en progression de 60,6 milliards d’euros (+1,7% en organique) contre 64,4 milliards attendu par le consensus.

Carrefour (-1,34%) a également enregistré une semaine de léger repli. Le groupe a annoncé une perte nette de 561 millions d’euros en 2018, supérieure à celle de l’exercice 2017 (531 millions d’euros). L’exercice 2018 a été marqué par des pertes exceptionnelles liées à la fermeture de ses anciens magasins Dia. Le groupe a néanmoins annoncé une intensification de son plan de transformation à l’horizon 2020, qui se traduira par des économies de 2,8 milliards d’euros contre 2 milliards annoncés initialement.

Source : Fargo le 04/03/2019

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière désactivante Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
CARREFOUR Call 12.24€ Ouverte 1.1€ x3.3 H326S LU1573767305
CARREFOUR Put 19.19€ Ouverte 0.44€ x8.7 L052S LU1859852532
ENGIE Call 12.04€ Ouverte 0.68€ x10.3 8569S LU1909883768
ENGIE Put 14.78€ Ouverte 0.90€ x7.7 E280S LU1859923812
VIVENDI Call 19.27€ Ouverte 3.32€ x3.9 I362S LU1719483049
VIVENDI Put 27.9€ Ouverte 1.29€ x10.3 8717S LU1909894617
* Cours indicatifs en date du 05/03/2019 - Source: Société Générale


LES TURBOS INFINIS BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2019